Let the silence settle in our bones

.

17 septembre 2010

DON'T LET IT FOOL YOU

La chanson en tête. Et ça brule à l'intérieur. Et les souvenirs de la nuit dernière. Cette nuit où nous étions si près, où l'amour état si pur. Ça me fait angoisser. Le souffle court. La peau. Les yeux. Tout. Essayer de me dissocier de mes sentiments. Probablement. La solution, c'est. Et  cesser de tourner cette chanson en boucle. C'est maladif. Malsain. Et tout et tout. Ces sentiments qui, jusqu'aux coups mortels, était quasi invisibles. L'impression d'avoir perdu une partie de nous. Une partie importante. Pour absolument rien au final. Parce que c'est vrai, ce n'était rien pour moi. Je ne savais pas pour elle. Et visiblement, le mal a été pour nous deux. Maintenant différent. Peut être que non. Parce qu'elle est si difficile à comprendre. J'imgaine que moi aussi. Et je suppose. Conclusion habituelle : m'éclater le cerveau. Ça vient. Ça vient. Je sais que je vais le faire. Et elle le sait aussi. Mais on ne veut jamais voir pourquoi. Parce que c'est beaucoup trop réel.

Vomit par WET_BLANKET à 7:77 - DIE IN PEACE - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2010

DON'T PLAY ME FOR THE FOOL

Ca tombe doucement. Et de cette brise fraiche surgit la mélancolie. Try to break my heart I’ll drive to Arizona. Mélancolie de tout. Mélancolie de rien. Probablement. Je l’entends fredonner Weekend Wars. Mais je n’peux identifier la personne. J’ai perdu mon temps, trop longtemps pendant cette année là. Parce qu’au final, nous étions comme le reste. Comme les restes. Assez naifs pour réussir à s’y faire croire nous-mêmes. D’un pathétisme. J’y pense et je suis profondément dégoutée. Regrets amères. I’m such a mess, I’m such a wreck.

 

 

 

 

I’m such a Mess.

Just like the others.

Vomit par WET_BLANKET à 7:77 - DIE IN PEACE - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2010

A MONSTER IN MY BED.

Première nuit depuis… 3 semaines que je ne reçois pas de sms. 3 semaines ça semble peu mais c’est assez pour que je sois désemparée. C’est dur. Dur de concevoir la fin de tout ça. Cette folie momentannée. Cette chose si vive, consumée beaucoup trop vite. J’ai perdu l’équilibre que j’avais retrouvé il y a pas si longtemps. Tout recommencer à zéro et constater encore et toujours la même chose. Tenter de se convaincre de ne plus se faire prendre au piège la prochaine fois. Ces femmes aux cheveux longs que je charme involontairement, qui m’embrassent accidentellement, qui réussissent à me charmer à leur tour mais qui réalisent au final que je ne possède pas tout ce qu’elle veulent. Et puis qui me laissent en plan. Avec mon cœur en bouillie. Et les miettes du passé. Non. Je dis non aux prochaines fois. Pour prévenir le mal. Pour ma santé mentale. Je ne répondrai plus à leurs questions ni à leurs baisers. Je ne répondrai plus à leur sentiments si vite avoués. Jamais. Pour quelques temps. Jamais.

Vomit par WET_BLANKET à 7:77 - LOVE CLICHÉ - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2010

MEURS EN PAIX.

Bribes de memories. Et si c’était un coup de foudre? Ça changerait quoi pour toi. La réponse. Aucune. Je ne sais plus. Elle ne l’a probablement jamais dis. J’ai perdu ma tête. Probablement. Je ne sais. Pas. Point. Perdu la notion de temps. Perdu la notion d’amour. Tout au final. Ça importe peu au fond. And that’s a fact. Lost c’est le mot. Tout ou rien. J’aurais pu me sauver. Mais j’ai préféré rester. Et j’suis tomber. La chute a été courte. Mais douloureuse. Voilà. Hier j’ai tué ma vie. À coup de vin de et de larme. Aujourd’hui j’suis crevée. Partout. Crevée.

Vomit par WET_BLANKET à 7:77 - DIE IN PEACE - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2010

MAQUILLÉES COMME MON FIANCÉ

Parce que si je continue à écouter le Troisième Sexe je risque de faire une psychose. Et c’est probablement le cas. Ça revient au même encore. Et toujours. Différent. Et cette fille aux cheveux longs. Et ce garçon qui pourrait dire non. Aouch.

Vomit par WET_BLANKET à 7:77 - LOVE CLICHÉ - Commentaires [0] - Permalien [#]