Let the silence settle in our bones

.

17 septembre 2010

DON'T LET IT FOOL YOU

La chanson en tête. Et ça brule à l'intérieur. Et les souvenirs de la nuit dernière. Cette nuit où nous étions si près, où l'amour état si pur. Ça me fait angoisser. Le souffle court. La peau. Les yeux. Tout. Essayer de me dissocier de mes sentiments. Probablement. La solution, c'est. Et  cesser de tourner cette chanson en boucle. C'est maladif. Malsain. Et tout et tout. Ces sentiments qui, jusqu'aux coups mortels, était quasi invisibles. L'impression d'avoir perdu une partie de nous. Une partie importante. Pour absolument rien au final. Parce que c'est vrai, ce n'était rien pour moi. Je ne savais pas pour elle. Et visiblement, le mal a été pour nous deux. Maintenant différent. Peut être que non. Parce qu'elle est si difficile à comprendre. J'imgaine que moi aussi. Et je suppose. Conclusion habituelle : m'éclater le cerveau. Ça vient. Ça vient. Je sais que je vais le faire. Et elle le sait aussi. Mais on ne veut jamais voir pourquoi. Parce que c'est beaucoup trop réel.

Vomit par WET_BLANKET à 7:77 - DIE IN PEACE - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire